In Non classé

Colorado provençal

canyon

La première fois que je suis allée au sentier des ocres de Roussillon, j’avais à peine 15 ans et des Nike toutes neuves. J’ai foulé le sol ocre, sous une chaleur de plomb, et j’ai tué mes Nike.

L’histoire à l’époque m’intéressait peu, mais le lieu était déjà irréel pour la petite provençale que j’étais, qui rêvait d’Amérique derrière son petit écran.

Les couleurs, les formes, les millions d’années, la main de l’homme et moi toute petite sous l’ombre des ocres.

Quand j’y suis retournée ce week-end, le soleil n’était pas de plomb mais l’histoire m’intéressait désormais. Mes New balance étaient neuves aussi. RIP.

Jadis, quand les hommes creusaient ces carrières d’ocres, pigment naturel de coloration utilisé principalement dans le bâtiment (euh quoi j’ai lu les panneaux!! Pardon d’être boring non mais!) personne ne foulait ce sol pour la beauté du lieu, et seuls les enfants prenaient le site pour un terrain de jeux!

J’ai croisé ces enfants dans les ruelles, ils font ce que les générations passées faisaient… Et j’ai essayé d’arrêter le temps pour vous.

Petite balade sur le blog en ce début de semaine dans un petit monde ocre. Bienvenu au colorado provençal!

tlwof

tradition

newbalance

roussillon

 

cartes

france

roussillon2

planches

portrait

summer

+ Chemise et chapeau Primark

+ Short Petit Bateau (Sojeans)

+ New Balance 574

Share Tweet Pin It +1
Previous PostLà-haut
Next PostSous le vent